L’Arctique, prochain cauchemar des réassureurs


François Hollande fait le tour des popotes avec, dans les plis de sa veste bleue cintrée, les plans du Rafale.

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Pour varier le menu, il lui arrive aussi de proposer des Mistral à ses interlocuteurs à l’étranger. Ou alors des centrales nucléaires.

Quant à Barack Obama, il offre à Shell les clés de l’exploration pétrolière dans l’Arctique. Ainsi va la vie des chefs d’Etat, au service de l’industrie et des trusts cotés en bourse. L’emploi y trouve son compte, le fisc aussi, mais pas forcément le dossier médical des contribuables.

Obama ne veut pas laisser aux Russes le monopole de la prospection dans une zone en passe de se transformer en immense champ de bataille. On le comprend: du carburant provenant des gisements contrôlés par Gazprom dans le Grand Nord ne devrait pas tarder à parvenir en Europe. Reste que l’attitude américaine dénote de la schizophrénie chez les gouvernants face aux changements climatiques. A Paris, en décembre prochain, se tiendra une conférence dont l’ambition est d’aboutir à un accord universel, une sorte de Traité de Versailles sur le climat. Puisse-t-elle s’avérer moins funeste.

Et trouver la bonne inspiration pour dissuader la prochaine présidence américaine, surtout s’il elle est républicaine, et plus encore si elle appartient à la dynastie Bush, d’inviter d’autres majors du pétrole à prospecter des étendues toujours moins blanches et toujours plus bleues. Dans l’espoir qu’elles ne noircissent pas un jour sous l’effet d’un accident de vaste ampleur.

Une catastrophe dont la perspective hante probablement déjà les états-majors des groupes réassureurs, tant il est vrai que ce sont eux, au final, qui paient la facture des dérèglements climatiques. Les fonds de pension s’en inquiéteraient, c’est le moment!

Chronique parue dans GHI des 20-21 mai 2015.

Tags: , , , ,

No comments yet.

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.