Attentats, là n’est pas la question, Léon!


En appui de la déclaration de guerre que François Hollande a adressée à l’Etat islamique, la communication officielle tourne en boucle sur la logique de la vengeance.

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Frapper celui qui vous a frappé, le jeter à terre, le piétiner jusqu’à ce que «son sang impur» abreuve les sillons. Si tant est que des soldats foulent le sol ennemi.

La guerre d’aujourd’hui se livre depuis les airs, elle se veut «propre», chirurgicale. Les caméras zooment sur le cadavre d’un enfant rejeté par les vagues au bord d’une plage mais ignorent les milliers de morts civils consécutifs à des bombardements.

Le discours belliqueux du chef de l’Etat est-il pour autant de nature à rassurer la population française? Nombre d’intellectuels de l’hexagone en doutent, à commencer par l’un des plus connus d’entre eux, l’écrivain Houellebecq. Mais là n’est pas la question, Léon! Vous devriez savoir qu’une guerre ne sert pas à contenter le peuple, elle est destinée à faire tourner les usines d’armements! Comme il est de notoriété publique que la guerre entretient la bourse. De fait, les titres des principales sociétés cotées se sont très bien comportés au lendemain des attentats de Paris.

Et que dire de la conférence sur le climat qui s’ouvrira le 30 novembre dans la capitale française? Quels enjeux réels cache tout le ramdam qui l’entoure? Le contexte de crise s’avérera-t-il propice à une certaine désinhibition face à des acteurs qui se présentent sous un jour climato-compatible, des géants industriels tels que les gestionnaires de l’atome ou les fabricants d’organismes génétiquement modifiés? Ces fameux OGM décriés en Europe, dont le ténor Monsanto, curieuse coïncidence, revient à la charge dans sa tentative de conquête de la firme chimique bâloise Syngenta.

GHI

Tags: , , , , , ,

No comments yet.

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.