Lettre de Lima à un ami lecteur – La belle Marianne doit une fois de plus se voiler la face


C’est encore pire que je ne le pensais.

PAR PIERRE ROTTET

Déjà que… Il y a longtemps que je me disais que le monde marchait sur la tête. Le pire est qu’à force de le faire, on finit par s’habituer à ravaler sa honte. S’auto-humilier. Franchir, ce faisant, la pudeur depuis longtemps disparue, le pas qui sépare la raison de la plus servile des indécences.

Comment! Comment, je te pose la question, affronter le regard d’une femme… après avoir appris que l’Arabie Saoudite vient d’être élue membre de la «commission de la condition de la femme des Nations Unies…» Rien que ça! Un gag? Malheureusement non!

Aucune pudeur, décidément, pour faire plaisir à ces petits rois, qui coupent les têtes comme je débouchonne une bouteille de vin, qui fouettent et lapident les femmes supposément adultères. Et combien même le seraient-elles, hein… Bref, un royaume de mâles qui méprisent la femme. Inspirateur des fous de l’Etat islamique, tu sais ces soldats d’un Dieu qui n’existe que dans leurs têtes, dans leurs imaginations de malades sanguinaires, faits de haine. Inspiratrice d’un djihad conduit par des hommes, qui n’en sont pas, qui n’en ont même pas l’apparence, qui séquestre, viole, méprise et tue les femmes. La liste est longue.

J’irai, si faire se peut, encore plus loin dans l’indignation que je partage, ô combien, du Canadien Hillel Neuer, directeur exécutif d’UN Watch, à l’annonce de cette mascarade. Il déclare, je cite, «élire l’Arabie Saoudite pour contribuer à la protection des droits des femmes, c’est comme nommer un pyromane chef des pompiers». Tu l’as compris, un peu comme si on invitait Erdogan à présider la commission des droits de l’homme, d’offrir à Netanyahou le Prix Nobel de la paix. Enfin, on l’a bien fait pour Kissinger, n’est-ce pas? Ou encore pour Obama avec ses géniaux drones.

«Commission de la condition de la femme…» Non, mais, ça va? Le taux d’activité des femmes en Arabie Saoudite est inférieur à 20 %. Le pourcentage le plus bas au monde, cela, même compte tenu du fait que ce chiffre est largement exagéré. Poussé à la hausse je veux dire. Et je ne te parle pas de la vie quotidienne d’une Saoudienne, qui ne peut pas conduire une voiture. Et qui, dit en passant, si elle veut aller chez le médecin, voyager ou renouveler son passeport, doit demander une autorisation à son mec. A son tuteur, le cas échéant. Une Arabie Saoudite, enfin, qui interdit le sport aux filles dans les écoles et les collèges publics…

L’Arabie Saoudite désormais partie intégrante de la «commission de la condition de la femme des Nations Unies»? Et dire que pour accéder à semblable vitrine promotionnelle, il a fallu l’accord de pays qui composent ce machin, déroulant le tapis rouge sous les pieds de ces roitelets. Qui n’ont de la couleur rouge que l’odeur du sang. Et surtout pas de la honte. Qui me monte au visage, pour ceux qui décidèrent d’octroyer ce statut à ce pays!

De l’humour noir. Couleur pétrole! Couleur fric! Quels pays ont-ils bien pu à ce point s’abaisser? Plusieurs européens, dit-on. Qui font honte aux valeurs qu’ils prétendent pourtant défendre. Les imbéciles. Tiens, je ne voudrais pas m’avancer trop mais je suis presque certain que la France, copain comme cochon avec les princes retors du pétrole, s’est commise dans la scandaleuse admission d’une société complètement gangrenée par la tutelle masculine. Une tutelle et un joug qui ne laissent aucune échappatoire aux femmes.

Abominable caution – sur le dos des Saoudiennes – qui ne s’explique – si je puis dire – que par de serviles intérêts en faveur d’un régime qui marche sur le droit des femmes. Les méprise. Elle a bonne mine, la République. Et sa belle Marianne qui doit une fois de plus se voiler la face. Pudiquement. Mais pour refouler combien de larmes de honte… Le tout, oui le tout, dans le silence, une fois encore, de la presse. Hormis de rares exceptions…

 

Tags: , , ,

3 Responses to “Lettre de Lima à un ami lecteur – La belle Marianne doit une fois de plus se voiler la face”

  1. michelle 29 avril 2017 at 20:48 #

    Du tout bon Rottet. Bravo merci.
    Mais quelle tristesse tous ces faux semblants et ce que ça engendre.

  2. Ringo Veauma 30 avril 2017 at 14:44 #

    J´ignore si la France a soutenu l´arrivée de l´Arabie Saoudite au sein de cette commission onusienne sur la condition de la femme. Ce que je sais, en revanche, c´est que l´ONU est un endroit où les pays se parlent et se confrontent non seulement sur des stratégies géopolitiques mais aussi sur des idées, des concepts et des choix de société. Puisse l´arrivée de ce pays pour le moins misogyne au sein de cette commission faire évoluer les mentalités de ses responsables par le biais de débats, de discussions et de confrontations dialectiques. On peut toujours rêver, cela ne coûte rien…

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.