Un poème de Benoist Magnat


Le jour joyeux brille
Les cheminées ont mis leur moufle d’été
Les stridules hantent les végétations
Une sarabande d’insectes explose l’air
Les libellules se survolent elles-mêmes
Un air moelleux se penche sur nos corps
La chaleur a soif
et les hommes dorment leur liberté

La nuit enfin repose toutes les couleurs

Benoist Magnat

(Extrait de «Les poèmes sont chauds et innombrables», août 2017 benoist.magnat@wanadoo.fr)

Tags: ,

No comments yet.

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.