Aldo Schorno

La chronique d'Aldo Schorno

Historien économique, philosophe et publiciste, Aldo Schorno (1955-2017) fut un observateur passionné de l’histoire en marche et de la nature humaine. Auteur du livre Les dessous de l’Empire du Mal – Surmonter la faillite systémique du capitalisme néolibéral » (Editions Baudelaire, 2015), il fut aussi un vétéran des marchés financiers. De 1982 à 2004, il a exercé des fonctions de cadre spécialiste dans des banques d’affaires et privées (courtier, analyste, gérant de portefeuilles), ainsi que dans une caisse de prévoyance publique (gérant de fortune). Par la suite, il s’est consacré à l’enseignement et à l’écriture. Chargé de cours de philosophie, d’éthique des affaires et de matières financières auprès de hautes écoles et d’écoles professionnelles supérieures, il a publié dès 2005 des contributions dans la presse romande. Depuis 2008, il a participé à nombre d’émissions de débat et de reportage de la Radio Télévision Suisse consacrées à la crise systémique et aux problèmes d’équité sociale et fiscale.
Archive by Author

Brexit: les Britanniques disent tout haut ce que de nombreux Européens pensent tout bas

Le vote au Royaume Uni du 23 juin 2016 est historique. PAR ALDO SCHORNO Pour une fois, ce qualificatif dont on aime tant abuser n’est pas trop fort. Ce vote ébranle bien plus le monde politique dans l’Union européenne qu’il ne perturbe les marchés financiers de l’Asie à l’Amérique. La chancelière allemande a commenté le […]

Read full story Comments { 0 }

Et si l’hélicoptère monétaire faisait tomber de l’argent du ciel?

Depuis 2008, l’hélicoptère monétaire survole nos banques et nos Etats. Fera-t-il tomber du ciel de l’argent sans contrepartie aussi pour tous les citoyens? PAR ALDO SCHORNO Depuis huit ans, nos banques centrales pratiquent la politique d’assouplissement monétaire (quantitative easing). A ce jour, elle ne produit pas les effets escomptés, sensés nous sortir de la crise […]

Read full story Comments { 0 }

Billets de 500 euros condamnés, vers l’abolition de l’argent en espèces

La décision de la BCE de cesser d’émettre des billets de 500 euros prépare l’abolition de la monnaie en espèces pour faciliter l’expropriation des épargnants lors de sauvetages bancaires. PAR ALDO SCHORNO La Banque centrale européenne a annoncé le 4 mai 2016 qu’elle cessera d’émettre des billets de 500 euros à partir de 2018. La […]

Read full story Comments { 1 }

La spéculation sur les prix des produits agricoles aggrave la pauvreté

Le 28 février 2016, on votera sur l’initiative populaire des jeunes socialistes visant à interdire la spéculation sur les denrées alimentaires. Cette interdiction s’impose pour des raisons à la fois économiques et éthiques. PAR ALDO SCHORNO Comme en d’autres occasions, les opposants à l’initiative avancent les arguments habituels pour faire appel à notre peur de […]

Read full story Comments { 0 }

Révision du système de prévoyance, les intérêts de l’industrie financière au détriment de la collectivité

La révision du système de prévoyance proposée pour 2020 revient encore à privatiser les profits et à socialiser les pertes. Seule une réforme de fond peut en corriger la faiblesse structurelle et garantir les rentes futures. PAR ALDO SCHORNO Depuis quinze ans, le système suisse de prévoyance vieillesse a particulièrement souffert des crises boursières et financières […]

Read full story Comments { 1 }

La Grèce dépecée, encore un plan d’aide qui aggrave la crise au lieu de la résoudre

«L’accord» de principe entre la Grèce et les pays de la zone euro visant à négocier un nouveau plan d’aide revient à priver ce pays et de sa souveraineté et de sa fortune publique, tout en imposant plus avant une politique d’austérité garante de dépression économique. On assiste bien à un véritable dépeçage du pays, contraint de […]

Read full story Comments { 2 }

Les amendes infligées à UBS sont en réalité à la charge des contribuables

Les nouvelles amendes infligées à UBS et quatre autres banques multinationales récidivistes sont en réalité à la charge des contribuables et récupérées par le biais des impôts. Elles ne pénalisent ni les banques, ni les actionnaires. PAR ALDO SCHORNO Depuis 2010, les amendes prononcées dans le cadre d’innombrables enquêtes par les autorités de surveillance pleuvent […]

Read full story Comments { 3 }

«Monnaie Pleine», le succès de l’initiative réduirait à coup sûr le risque systémique tant monétaire et bancaire que social

L’initiative fédérale Monnaie Pleine, qui a récolté à ce jour quelques 56’000 signatures, souhaite mettre notre monnaie à l’abri des crises financières et la rendre plus stable. PAR ALDO SCHORNO Elle demande en premier lieu que toute la monnaie soit émise et garantie par la seule Banque nationale suisse. Dès lors, les banques privées ne […]

Read full story Comments { 2 }

La chronique financière d’Aldo Schorno – Pour une stratégie ancrée dans l’éthique

La Suisse pourrait fixer aux pays membres de l’OCDE un délai  pour reprendre la loi sur le blanchiment dans leur corpus normatif et assurer le respect de l’article 26 de la convention modèle de cette organisation. PAR ALDO SCHORNO Pour sa défense, la place financière suisse invoque aujourd’hui des faits qu’elle a déniés avant le […]

Read full story Comments { 0 }

Le risque systémique s’accroît

Une année après l’éclatement de la crise financière et le sauvetage bancaire qui ont coûté aux seuls USA 11 billions de dollars au total (capital, garanties etc.), les banques américaines et mondiales se portent bien, merci pour elles! PAR ALDO SCHORNO Les bonus aux USA se monteront cette année à un nouveau record de 152 […]

Read full story Comments { 0 }

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.