Une grosse baffe pour Tamedia


C’est une grosse baffe adressée à Tamedia.

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

En mai 2009, le géant de l’édition zurichois supprimait plus de 70 emplois. Il pensait surtout n’avoir à subir aucun opprobre en licenciant deux journalistes, rédacteurs au «Tages-Anzeiger» et au «Bund», mais également présidents des commissions du personnel desdits quotidiens. Les prud’hommes zurichois lui ont donné tort en condamnant le groupe pour licenciement abusif.

Seul Daniel Suter, du «Tages-Anzeiger», avait porté l’affaire devant les tribunaux. Le journaliste avait invoqué l’article 336 al. 2 du Code des obligations selon lequel le représentant du personnel ne peut être congédié que pour un motif justifié que l’employeur doit démontrer. Pilier de la rédaction où il a travaillé plus de 20 ans, Suter avait créé la société des rédacteurs du «Tages-Anzeiger». Les syndicats s’étaient déclarés particulièrement choqués, voyant dans la mesure de Tamedia un geste destiné à décourager les employés de militer au sein d’une commission d’entreprise.

Dans son jugement rendu public le 19 juillet 2010, le tribunal zurichois présidé par une ancienne politicienne radicale, a relevé que les membres d’une société des rédacteurs devaient pouvoir négocier un plan social avec la direction de leur entreprise sans avoir à redouter des mesures de rétorsion. Tel est l’esprit de la loi. Le verdict condamne Tamedia à payer au plaignant trois mois de salaire.

Inutile de dire que le jugement réjouit Comedia. Le syndicat constate que beaucoup d’éditeurs ont licencié du personnel au cours des derniers mois. Une nouvelle charrette est en préparation chez Tamedia après le rachat de journaux régionaux zurichois. «Les commissions du personnel doivent pouvoir représenter les intérêts des employés en toute indépendance et sans tentative de pression», écrit la secrétaire centrale, Stephanie Vonarburg.

De son côté, Tamedia a réagi en qualifiant de «surprenante» la décision du tribunal, parce qu’elle contredit la jurisprudence du Tribunal fédéral. Le groupe se réserve la possibilité de recourir après examen du jugement.

Tags: , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.