La grogne monte sous-gare


La grogne monte parmi les habitants du quartier sous-gare, à Lausanne.

En août 2012, les CFF, la ville de Lausanne et l’Association des riverains de la gare de Lausanne (ARGL) annonçaient à grands renforts de trompettes une convention censée trouver une solution pour les locataires délogés dans le cadre du projet d’agrandissement de la gare CFF, 300 personnes environ, domiciliées dans la zone de la rue du Simplon. “Le relogement de l’ensemble des habitants concernés par les démolitions peut être assuré dans le quartier sous-gare ou à proximité. Une soixantaine d’appartements à des loyers abordables pourront leur être proposée”, assuraient alors les CFF et la ville dans un communiqué de presse commun.

Six mois après, les belles promesses s’estompent, la pilule demeure indigeste pour les délogés. En effet, la bourse aux logements des CFF ne proposerait que deux appartements sous gare. “Tous les autres logements sont disséminés dans l’ensemble du canton ou d’autres quartiers de Lausanne, souvent éloignés du centre”, proteste un riverain de la gare CFF.

Tags: , ,

One Response to “La grogne monte sous-gare”

  1. Arnaud 14 février 2013 at 17:42 #

    C’est déplorable.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.