“Je suis Charlie”, l’expérience éloquente de Stephff


Les premiers à pouvoir affirmer “Je suis Charlie” sont les caricaturistes eux-mêmes qui subissent tous les jours des pressions dans le monde, à l’instar de très nombreux journalistes. Le cas récent de Stephff, caricaturiste de la Méduse, raconté par lui-même. Réd.

Cette histoire m’est arrivée il y a quelques mois. Entre juin et juillet 2014,  j’avais publié une série de dessins dans “Le Mauricien”, journal quotidien francophone édité à Maurice. En l’occurrence, il s’agissait d’un dessin politique du jour sur l’ISIS.

La communauté musulmane locale l’a considéré comme une “offense” faite aux Musulmans. Bien sûr, il ne s’agissait pas d‘une offense pour les musulmans. Par contre ce n’était pas agréable à regarder pour des terroristes islamistes – pourquoi d’ailleurs devrais-je être agréable avec ce groupe d’énergumènes?

Le problème est qu’il est très facile de faire semblant d’être offensé par un dessin. Et pour le dessinateur, il est difficile de prétendre qu’il n’a que sa bonne foi. Le résultat des courses est que le rédacteur en chef du «Mauricien» s’est excusé auprès d’eux avant de me virer. Mieux encore, il ne m’a jamais payé les six derniers mois de caricatures publiées. Il n’a jamais répondu à mes e-mails quand j’exigeais l’argent qu’il me doit.

Vous avez ici un exemple de la façon dont les caricaturistes sont défendus dans le monde…

Tags: , , ,

3 Responses to ““Je suis Charlie”, l’expérience éloquente de Stephff”

  1. Juan 10 janvier 2015 at 08:12 #

    Il faudrait que les dessins incriminés illustrent cet article afin que nous puissions nous faire une réelle opinion.

  2. Hay 10 janvier 2015 at 10:52 #

    Suite à ce témoignage, je suis navrée d’entendre ce qui vous est arrivé et la non reconnaissance du travail fourni. Mais en conclusion n’est-il pas souhaitable de perdre un salaire plutôt que la vie? Avec des insensés c’est impossible de négocier……Il est toujours plus facile d’affirmer que son chien a la rage quand on veut s’en débarasser! Et coquin de sort il y a un proverbe arabe qui dit:
    “quand on veut faire quelque chose on trouve des moyens, quand on ne veut pas on trouve des excuses”

  3. La Méduse 10 janvier 2015 at 20:01 #

    Juan: C’est un dessin pareil à celui-ci, aussi incriminé en Indonésie:

    http://www.republika.co.id/berita/en/national-politics/14/07/08/n8dszy-muhammadiahs-youth-jakarta-posts-isil-cartoon-inappropriate

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.