La liberté d’information à nouveau bafouée dans un festival de musique


Nouveau choc pour les photographes de presse. Après Lady Gaga à Montreux, Johnny Hallyday veut contrôler à son tour son image à Paléo.

Les photographes accrédités au show de Johnny Hallyday ce soir 23 juillet 2015 au Paléo Festival de Nyon n’en reviennent pas. Ils sont interdits de concert! Seules des images faites et diffusées par le photographe officiel seront mises à disposition de la presse, déplore l’organisation professionnelle de journalistes impressum dans un communiqué de presse.

Le SMS parvenu le jour même aux photographes accrédités ne souffre hélas d’aucune ambiguïté: “Aucune photo, à part le photographe officiel du Festival qui mettra ses clichés à disposition après le concert. Désolé…”

Mais ces regrets ne consolent pas les photographes de presse dont le périmètre de travail se restreint comme peau de chagrin, ainsi que le déplorait impressum le 20 juillet dernier. L’organisation professionnelle des journalistes exhortait les instances dirigeantes des festivals et des organisateurs de concert à trouver une entente avec les managers des stars qui veulent contrôler l’image de leur diva à tout prix.

Las, après Lady Gaga à Montreux, c’est aujourd’hui l’agent de Johnny qui veut, à tout prix, contrôler l’image de la star.

impressum condamne ces mesures limitant la liberté d’information et interdisant aux photographes professionnels de travailler. Elles sont la manifestation d’une dérive visant à contrôler de plus en plus le travail des médias.

impressum demande aux rédactions de prendre leurs responsabilités et de se montrer solidaires des photographes en n’illustrant pas leur compte-rendu, si elles veulent en faire un. Com.

Tags: , , , , ,

4 Responses to “La liberté d’information à nouveau bafouée dans un festival de musique”

  1. pivoine 23 juillet 2015 at 18:39 #

    C’est presque Brejnevien ….Il faut contrôler l’image de la star pour nous bercer de l’illusion que les années ne l’atteignent pas…et par ricochet la génération de ses fans se donne l’illusion qu’elle en est restée aux années rock and roll …. C’est pathétique et inesthétique… Les personnes âgées d’antan avaient de l’allure, elles ne ressemblaient pas à des adulescents défraîchis…

  2. Oncle Phil 24 juillet 2015 at 09:10 #

    Il faut aussi interdire le public: tous de dangereux photographes potentiels avec leurs smartphones.

  3. Schindler 25 juillet 2015 at 13:15 #

    C’est malheureusement la réalité : les stars du show-biz contrôlent leur image et le travail des médias, comme les politiciens et les chefs d’entreprise. C’est la dure loi du marché. Ne pas illustrer un compte-rendu de concert, de conférence de presse ou de visite d’entreprise, c’est prendre le risque de perdre des lecteurs. Quelle publication a les moyens de “prendre ses responsabilités” ?

  4. Christian Campiche 25 juillet 2015 at 14:57 #

    Et pourtant: aucun journal n’a publié de photo de Johnny aujourd’hui! Par contre le “Temps” se fend d’un éditorial bien trempé, sans compter une page à l’intérieur consacrée à l’affaire:
    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/9e404d80-323a-11e5-903f-511fc5349148/Dans_les_festivals_la_photo_de_presse_menac%C3%A9e

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.