Triste voyage du regard


Feue la Bavaria, Lausanne, 19 août 2017. Photo Sima Dakkus Rassoul

Tags: , , , , ,

2 Responses to “Triste voyage du regard”

  1. J.-V. de Muralt 22 août 2017 at 19:54 #

    Ce n’est pas vrai? La Bavaria a fermé? Quelle tristesse! Qui sera le repreneur? Avec une devanture comme ça on ne peut quand même pas y mettre un Mac Donald, ni un Starbucks. Prions pour qu’un cafetier restaurateur intelligent reprenne cet établissement et fasse comme celui qui a repris le Romand. C’est à dire rien, rigoureusement rien. Simplement continuer comme avant, sans rien changer. C’est la recette imparable du succès.

    Ca me fait penser au Buffet de la Gare de Lausanne. On nous dit qu’on va y mettre un restaurant “végane”. Et quoi encore? Plus de trois décis d’Epesses? Plus de saucisse aux choux? Plus de portrait du général Guisan? Moi je dis que c’est un crime.

    En tous cas une chose est sûre, si après la rénovation du Buffet on ne remet pas le portrait du général, celui de Paul Chaudet, de Chevallaz, et des autres Conseillers fédéraux vaudois (d’ailleurs il faudrait mettre aussi Parmelin maintenant, pour respecter la tradition et même Isabelle Moret, au cas où elle est élue), et si on ne sert pas du vin vaudois et des plats identitaires vaudois, ils ne pourront pas compter sur ma clientèle. Je boycotterai activement leur saloperie végétarienne.

  2. J.-V. de Muralt 22 août 2017 at 20:00 #

    Ce genre de choses ont leur importance, par exemple je ne me suis pas encore remis du fait qu’à Vevey Le café du 10 août, où je pense que tout veveysan allait prendre son café le matin avant le boulot, même sans savoir ce qui s’est passé le 10 août 1792, ait été remplacé par un Starbucks. C’est à des choses comme ça qu’on sent que la patrie fout le camp.

    Qui sait encore ce que ça veut dire, le 10 août?

Leave a Reply

Les commentaires sous pseudonyme ne seront pas acceptés sur la Méduse, veuillez utiliser votre vrai nom.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.