Le Prix des Écrivains Vaudois 2017 a été attribué à Ferenc Rákóczy


«On n’écrit pas un livre, on s’abandonne à soi-même. Cela se fait en dépit de tout dessein, dans la hâte et le tremblement. Un accord secret entre le cœur et la main». Cette pensée est de Ferenc Rákóczy, le lauréat 2017 du Prix des Écrivains Vaudois, une distinction décernée chaque deux ans par l’Association vaudoise des écrivains. Le psychiatre, cinéaste et auteur, va recevoir le prix samedi 25 novembre 2017 à 18 h à la Fraternité, Place Arlaud 2, à Lausanne.

De père hongrois et de mère jurassienne, Ferenc Rákóczy est né à Bâle en 1967. Il a grandi dans la région de Porrentruy avant d’étudier la médecine à Berne, afin de devenir psychiatre. Il vit aujourd’hui à Lausanne, où il est installé en cabinet privé depuis 2006. En parallèle, il écrit, compose et réalise des films. Pour ce qui est de sa production littéraire, il a publié des ouvrages poétiques ainsi que des récits et des essais. Parmi ses plus belles œuvres, on peut peut citer Éoliennes : poèmes (2007), Dans la noix du monde (2008) et Laisser dormir les bêtes : récits (2010), tous trois parus chez L’Age d’homme.

Christian Campiche, membre du jury du Prix des Écrivains Vaudois 2017, explique qu’il a été séduit par les qualités littéraires et poétiques de Ferenc Rákóczy. «Il se dégage beaucoup de poésie de ses écrits, ainsi qu’une portée universelle que met en lumière un lyrisme riche en vocabulaire. On trouve également chez cet auteur une dimension prophétique, un souci pour l’environnement et une grande préoccupation par rapport à l’homme en soi et à ses capacités de nuisance».

Le Prix des Écrivains Vaudois est attribué tous les deux ans à un-e auteur-e vaudois-e dont l’ampleur et la qualité de l’œuvre littéraire est reconnue comme majeure. Il est doté de 5000 francs et a été remis pour la première fois en 1950. Le jury, indépendant, est composé de trois membres actifs de l’Association vaudoise des écrivains. Pour cette édition, ce sont Christian Campiche, Claire Krähenbühl et Maria Zaki qui ont fait leur choix dans une liste de nominés établie par le comité de l’AVE. Les derniers récipiendaires ont été Jacques-Étienne Bovard en 2011, Pierre Yves Lador en 2013 et Claire Krähenbühl en 2015.

Cornélia de Preux

Ferenc Rákóczy (capture d’écran “Eoliennes, une lecture poétique“, Youtube)

Tags: , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.