Je trie, donc je suis


Je ne suis pas un écolo, mais la planète c’est mon affaire
Je trie le papier, le carton, le plastique et même le verre
J’ai quatre poubelles, on pourrait croire que je suis riche,
Plus un compost, ça prend de la place, mais je m’en fiche.

Vous avez fait de moi un éboueur,
Sous prétexte que je suis consommateur,
Alors à qui la faute? Cherchez l’erreur
C’est pas la mienne, mais c’est la leur.

Pourquoi devrais-je trier mes déchets
Si vous continuez à en fabriquer?

Arrêtez de produire des emballages
Qui polluent la terre et ses plages
Quand prendrez-vous vos responsabilités?
Le procès du siècle vous pend au nez!

Les jeunes sont loin d’être des abrutis,
Certains d’entre eux seront des érudits
Qui le moment venu, c’est fatal
Vous traîneront devant un tribunal.

Pourquoi devrais-je trier mes déchets
Si vous continuez à en fabriquer?

Me voilà spécialiste du tri sélectif
Je veux un diplôme de l’éboueur actif
Je n’ai plus le temps de rêver, plus de loisirs,
Je stocke, je trie, je range, plus moyen de sortir.

Pour avoir abîmé l’air, la flore et le monde animal
Le jugement se fera au tribunal international.
Le nez dans mes ordures, je ne lis plus les nouvelles
Ma préoccupation première, c’est de gérer mes poubelles!

Pourquoi devrais-je trier mes déchets
Si vous continuez à en fabriquer?
Pourquoi? Oui, pourquoi?

Emilie Salamin-Amar
www.planetelilou.com

Tags: , , ,

2 Responses to “Je trie, donc je suis”

  1. Brigitte 15 décembre 2017 at 06:37 #

    Excellent! et pourquoi encore créer des lits, des matelas et bien d’autres objets pour ensuite tous les jeter ou qui seront tout de même jetés dès nos décès?
    Que de temps perdu à trier ce qui sera de toute manière une fois ou l’autre jeté!
    D’autant que plus on trie, plus de nombreux humains deviennent mesquins. C’est à croire qu’il aura suffi de ce rétropédalage dans l’activité du citoyen lambda qui sélectionne pour mieux trier ou inversement que les haines restées en suspens de 1914 n’attendaient que cela: que nous imitions nos ancêtres pour mieux éclater.

  2. Micaela Piccolomini 16 décembre 2017 at 12:53 #

    On trie, on trie, oui! Et savez-vous que dans la commune vaudoise qui a le taux d’imposition le plus élevé du canton, non seulement on trie mais en plus, même si ce village est desservi par une gare, on doit avoir une voiture pour amener tout cela à la déchetterie. Fini le ramassage à domicile depuis plusieurs années, au moment ou la taxe au sac a été imposée. Que de docilité de la part de ses habitants, vu qu’au conseil communal on a réélu presque les mêmes…

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.