Racines, racines, racines…


Les « paroles » de Dalida ne peuvent que rappeler le ridicule de la situation: « C’était trop beau, tu es d’hier et de demain, bien trop beau, de toujours ma seule vérité, mais c’est fini le temps des rêves, les souvenirs se fanent aussi quand on les oublie, tu es comme le vent qui fait chanter les violons et emporte au loin le parfum des roses. » Racines, racines, racines !

Racines de l’Europe, que de controverses! S’il est vrai que toutes nos racines remontent à l’homme premier, nous ne pouvons ni ne devons nier les influences d’un passé certain et de l’histoire que chaque continent a vécu. Oui, l’Europe de nos jours a des racines chrétiennes, personne ne peut le nier; des influences diverses, bien sûr, mais des racines chrétiennes!

“Religion sans moralité: arbre sans fruit. Moralité sans religion: arbre sans racines.” Francis Spellman a longuement défendu la chrétienté à New York, pays dont les racines ont su tirer bénéfice de racines chrétiennes! Doit-on nier nos origines? Non. Doit-on nier les apports de vagues de transformation qui ont pu submerger un continent, non! Accepter, ne pas rejeter.
“Oublier ses ancêtres, c’est être un ruisseau sans source, un arbre sans racines,” dit le proverbe chinois. Personne ne doit oublier d’où il vient, même s’il a traversé des montagnes pour s’implanter là où il est. Nous portons, au plus profond de notre être, les acquis des deux familles dont nous sommes issus; notre pays d’origine ou d’adoption a ses propres racines!

“Les racines de l’éducation sont amères, mais ses fruits sont doux,” disait Aristote. Oui, nous avons dû endurer les tracas de ce que la sémantique nous dicte ‘ex-ducere’, extirper l’enfant de sa mouise. Et alors, le résultat n’est que ce que nous voulons bien en faire… sans, pour autant nier que nous sommes issus d’une généalogie: ne parle-t-on pas de son « arbre »?

Si les juifs aiment à rappeler que l’on ne peut donner que deux choses à ses enfants: des racines et des ailes, il y a patrimoine et matrimoine, n’en déplaisent aux défenseurs de la théorie du genre; les deux sont souvenirs (moneo), l’un du père, l’autre de la mère, l’un typiquement financier, l’autre la chaleur du foyer. Capital, oui, fondamental, oui, bonheur!

Des tempêtes dont passées! Pardon, ce sont des noms féminins qui nous ont touchés en 2017, Carmen et Eléanore, alors qu’en 1999, Lothar et Martin étaient masculins ! “Seul l’arbre qui a subi les assauts du vent est vraiment vigoureux, car c’est dans cette lutte que ses racines, mises à l’épreuve, se fortifient,” disait Sénèque. Qu’en déduire pour l’Europe ?

Antoine de St-Exupéry affirmait: “L’amour, une fois qu’il a germé, donne des racines qui ne finissent plus de croître.” En même temps, il nous rappelait que s’aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, mais regarder ensemble dans la même direction; Alors, qu’attend le peuple pour se rassembler autour d’une devise bien connue: «Unis dans la diversité» ?

St Augustin était Berbère et Romain; il a su faire un bel ensemble des diverses cultures qu’il avait dans ses racines, sans jamais renier aucune. S’il est tant respecté aujourd’hui dans le monde, c’est qu’il a su prodiguer le plus fondamentale de toutes racines: “Laisse les racines de l’amour pousser en toi, car de ces racines ne peuvent fleurir que de bonnes choses.”

Alors pourquoi cet acharnement à détruire nos racines, sous prétexte de laïcisme, de terrorisme, ou d’autres mots en ‘isme’… Les arbres aux racines profondes sont ceux qui survivent! Je me permettrai de laisser Khalil Gibran conclure: n’avez-vous pas entendu parler de l’homme qui creusait la terre pour trouver des racines et qui tomba sur un trésor ?

Martin de Waziers

Tags: , , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.