Francois Gilabert

Archive by Author
l’artère de l’avenue de la Diagonale, qui comme son nom l’indique traverse la ville d’un bout à l’autre en diagonale sur 11km, remplie de monde. Du quartier des affaires et des banques, du stade du Camp Nou et des facultés universitaires jusqu’à la place de les Glòries, centre névralgique où trône le bâtiment coloré du célèbre architecte français Jean Nouvel. Les manifestants, dont une partie s’étaient auparavant inscrits, étaient répartis par zones selon leurs districts de provenance (comarques en catalan). Un service d’ordre veillait au bon déroulement de l’acte, composé non de malabars au crâne rasé, mais d’hommes et de femmes de toutes les générations, bénévoles, dont certains ont reçus des cours de gestion de la violence et reconnaissables à leurs gilets verts. Des espaces tout au long de l’avenue étaient aménagés, sous les arbres pour les personnes âgées qui pouvaient souffrir de la chaleur et pour les enfants pris en charge par des animateurs. Des toilettes étaient également placées à différents endroits pour les besoins urgents et pour que les bars et restaurants ne soient pas pris d’assaut. Du personnel médical, des ambulances, étaient prêts à intervenir pour toute personne nécessitant des soins. A partir de ce cadre, plus besoin de police et la manifestation pouvait se dérouler dans une ambiance revendicative de fête. Dès 16h la foule a commencé à affluer et à prendre position aux zones qui leur avaient été assignées, et à 17h14, correspondant à la date de 1714 commémorant la perte de l’indépendance, débutait la manifestation. Durant cette attente, des animations spontanées se sont produites, roulements de tambours, mais aussi tours humaines, bals de bâtons et de géants, danse de sardanes, patrimoine traditionnel des fêtes des villages catalans. Des enfants s’étaient installés parterre et jouaient avec leurs parents à des jeux réunis, d’autres plus jeunes s’endormaient dans les bras de leur mère. A 17h14, consigne avaient été donnée pour que toute le monde abaisse drapeaux, oriflammes et pancartes et garde le silence. Les organisateurs avaient demandé à créer une allée d’une largeur de 2m environ au milieu de la foule. Il s’agissait de préparer plusieurs formidables « HOLA », gigantesque vague déferlante sur plusieurs kilomètres symbolisant la détermination, la volonté et la force du peuple à lutter pour l’accomplissement d’une république catalane. Cris de colère, de protestation, de joie, drapeaux soulevés et agités, dont quelques suisses, appels à l’indépendance et à la libération des prisonniers politiques. L’émotion était intense. La manifestation a pris fin suite à quelques discours, notamment d’Elisenda Paluzie et de Marcel Mauri, responsables de l’ANC et d’Omnium, associations civiles hors-partis et non-violentes luttant pour l’indépendance, à qui est dû le succès de cette man. Un dernier acte symbolique a consisté en l’abattage d’un mur fabriqué de tissu, sur lequel était inscrit 155, rappelant la répression du gouvernement espagnol. A 18h30, la foule s’est retirée calmement et s’est dissipée dans Barcelone, sans heurts, sans violence.

Chronique catalane – Une manifestation exemplaire en termes de renouveau démocratique

Le 11 septembre 2018 avait lieu à Barcelone une gigantesque manifestation à l’occasion de la Diada, fête nationale catalane. PAR FRANÇOIS GILABERT Comme chaque année, cette fête commémore le siège de Barcelone par les troupes espagnoles de Philippe V de Bourbon qui eut lieu en 1714 et la défaite des troupes catalanes après une année de cruelle

Lire l'article
Photo FG

Chronique catalane – Une journée de commémoration triste, très triste, avec beaucoup de questions

Vendredi 17 août 2018 a eu lieu la cérémonie en la mémoire des victimes de l’attentat perpétré par l’organisation « Etat Islamique » l’année dernière à la même date et qui fit 16 morts et 151 blessés, dont 15 graves. PAR FRANÇOIS GILABERT L’intervention de la police catalane (mossos d’esquadra) a été reconnue comme exemplaire, puisque la cellule djihadiste

Lire l'article
Photo Alan Costa

Chronique catalane – Et si l’Allemagne donnait une leçon de démocratie?

La détention de cinq nouveaux conseillers de l’exécutif catalan, l’arrestation du Président Puigdemont, la relance des procédures d’extradition contre les quatre ex-ministres et de la secrétaire générale de la gauche républicaine (ERC) exilés créent une grande indignation et un vent de révolte en Catalogne. PAR FRANÇOIS GILABERT Dimanche 15 mars, à l’occasion du festival du film et

Lire l'article
barceloneph

Chronique catalane – Les raisons du blocage de l’investiture du Président de la Generalitat et du travail du parlement catalan

Le parlement catalan est paralysé depuis les dernières votations du 21 décembre 2017, remportées à nouveau par les indépendantistes ayant obtenu la majorité absolue. Comment l’expliquer? PAR FRANÇOIS GILABERT Tout d’abord, il convient de revenir sur l’intervention du gouvernement espagnol de M. Rajoy suite au référendum du 1er octobre 2017 puis à la déclaration d’indépendance du 27

Lire l'article

Chronique catalane – Ces nouvelles formes de violence d’Etat que soutiennent des instances judiciaires

Les événements de ces derniers jours en Catalogne ont une nouvelle fois démontré que les actions menées par l’Etat espagnol à l’encontre du mouvement indépendantiste prennent la forme d’une violence d’Etat soutenue par les instances judiciaires. PAR FRANÇOIS GILABERT Le livre du philosophe français Yves Michaud intitulé “changements dans la violence”, dont je conseille la lecture, me

Lire l'article

Chronique catalane – La constitution du parlement et l’investiture du Président de la Catalogne suite aux élections du 21 décembre 2017

Avec 70 sièges, les partis indépendantistes ont remporté les élections catalanes et obtenu la majorité absolue au parlement. Lors de la session constitutive du 17 janvier 2018, Roger Torrent, de la gauche républicaine (ERC, parti indépendantiste), a été élu président du Parlement. Ont été également élus les six autres membres du bureau du Parlement (taula

Lire l'article

Chronique catalane – Les élections du 21 décembre 2017, les dégâts de l’application de l’article 155 et la grandissante répression contre les indépendantistes

Les indépendantistes ont remporté les élections en Catalogne et ont obtenu la majorité absolue, en dépit de la répression du gouvernement espagnol et de ses efforts pour instituer un gouvernement unioniste adhérant au principe d’une Espagne indivisible “une, grande et libre”. Le parti de Mariano Rajoy a été le grand perdant de ces élections puisqu’il n’obtient

Lire l'article

Chronique catalane – Ariana Savall et Muma brandiront l’étendard de la non-violence sur la Place des Nations, lundi 27 novembre

Suite à l’application de l’article 155 de la Constitution espagnole, les conseillers du gouvernement catalan demeurent toujours soit en prison, soit en exil, dans la grande indifférence de l’Europe. PAR FRANÇOIS GILABERT L’Espagne, membre de l’Union européenne, a montré par sa gestion de la crise catalane un visage indigne d’une démocratie. La non-volonté de dialogue que le

Lire l'article

Chronique catalane – Quelle démocratie, quelle justice en Espagne, où va-t-on?

A l’heure où j’écris ce texte, dix êtres humains, hommes politiques, sont sous les verrous en Espagne, accusés de rébellion, sédition et malversation de fonds publics. PAR FRANÇOIS GILABERT Huit membres du gouvernement catalan rejoignent les deux leaders indépendantistes non-violents de la société civile, emprisonnés il y a déjà trois semaines déjà. Leurs noms: Oriol Junqueras, vice-président

Lire l'article
Barcelone,  21 octobre 2017. Capture d'écran.

Chronique catalane – La journée de toutes les tensions

Le Sénat espagnol a commencé à débattre hier, jeudi 26 octobre 2017, de l’application de l’article 155 de la constitution espagnole, vivement sollicitée par le gouvernement de M. Rajoy qui propose la suspension de l’autonomie de la Catalogne. PAR FRANÇOIS GILABERT Pour rappel, M. Rajoy, suite aux résultats du référendum pour l’autodétermination de la Catalogne, avait adressé

Lire l'article

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.